Vulnerable Tenants, Poor Proximity? Rental Housing and Supportive Amenities and Services in a Regional Geography

Authors

  • Catherine Leviten-Reid Cape Breton University
  • Melanie MacDonald Cape Breton University
  • Rebecca Matthew University of Georgia
  • Laura Syms Cape Breton University
  • Dongxue Liu Cape Breton University

Abstract

Proximity to supportive amenities and services is critically important for marginalized renter households in communities of all sizes. In response, we examine the distance from market rentals to a range of resources in an Atlantic Canadian regional municipality, including health care services, grocery stores, internet access sites, and recreational facilities, identified in partnership with community organizations. We compare distances to amenities and services based on whether units are lower- or higher-cost, and whether rentals are located in the core or more peripheral areas of the region. Network analysis shows that, in the core, lower-cost units are closer to most amenities and services, but that only seven types of resources have median distances which are walkable from such rentals. In the periphery, lower-cost and higher-cost units have similar distances to most resources, and only parks are walkable. For policy and practice, including both the delivery of Housing First programs in rural regions and new affordable rental housing development in smaller geographies, results demonstrate the importance of fostering transportation initiatives, community hubs, mobile services for tenants, and considering transportation costs in the calculation of housing affordability.

Keywords: proximity, affordable housing, network analysis, poverty, Nova Scotia

_____________________________________ 

Locataires marginalisés, faible proximité? Marché du logement locatif et des aménagements et services de soutien dans une géographie régionale

Résumé

La proximité de commodités et de services de soutien est d'une importance cruciale pour les ménages locataires marginalisés dans les collectivités de toutes tailles. En réponse, nous examinons la distance entre les locations du marché et une gamme de ressources dans une municipalité régionale du Canada atlantique, y compris les services de santé, les épiceries, les sites d'accès Internet et les installations récréatives, identifiées en partenariat avec des organismes communautaires. Nous comparons les distances par rapport aux commodités et aux services selon que les unités sont moins chères ou plus chères, et si les locations sont situées dans les zones centrales ou plus périphériques de la région. L'analyse du réseau montre que, dans la zone centrale, les unités à moindre coût sont plus proches de la plupart des commodités et des services, mais que seuls sept types de ressources ont des distances médianes qui sont accessibles à pied depuis de telles locations. En périphérie, les unités à moindre coût et à coût plus élevé ont des distances similaires à la plupart des ressources, et seuls les parcs sont accessibles à pied. Pour les politiques et les pratiques, y compris à la fois la prestation de programmes Logement d'Abord dans les régions rurales et le développement de nouveaux logements locatifs abordables dans les régions plus petites, les résultats démontrent l'importance de favoriser les initiatives de transport, les carrefours communautaires, les services mobiles pour les locataires et la prise en compte des coûts de transport dans le calcul de l’accessibilité au logement.

Mots-clés: proximité, logement abordable, analyse de réseau, pauvreté, Nouvelle-Écosse

Author Biographies

Catherine Leviten-Reid, Cape Breton University

Associate Professor, Community Economic Development Program

Melanie MacDonald, Cape Breton University

Research Assistant

Rebecca Matthew, University of Georgia

Assistant Professor, School of Social Work

Laura Syms, Cape Breton University

Librarian

Dongxue Liu, Cape Breton University

Research Assistant

Downloads

Published

2021-11-05