Social Integration of Older Adults in the Periphery of Israel in Two Different Settlement Types

Adi Vitman Schorr

Abstract


Abstract
The objective of the study is to examine which variables are connected to social integration of older people in their living settlement and whether the type of settlement is connected to the social integration of older adults, and to examine what variables function as mediators in the connection between the settlement type and social integration. A convenience sample of 279 older adults aged 65 and over from urban and rural settlements have participated. Using bootstrap (moderation) method, we tested which variables moderate the relationship between settlement type and social integration. The findings show that older adults who resided in rural settlements were more socially integrated into their living settlements compared to their counterparts who resided in urban settlements. The moderation analysis revealed that the effect of the settlement type on social integration was significant when there was no problem with outdoor mobility, but not when outdoor mobility was a problem, in both areas— rural and urban. Social integration of older adults into their living settlements is highly connected to a number of living settlement attributes: a sense of belonging to the living settlements, familiarity with the physical settlement, and settlement characteristics (urban versus rural, a percentage of older adults, and amount of green spaces).

-------------------------------------------------------


Résumé

L'objectif de cette étude est d'analyser d'une part quelles variables sont reliées à l'intégration sociale des personnes âgées dans leur environnement de vie et si le type d'implantation est relié à l'intégration sociale d'adultes plus âgés et, d'autre part, d'étudier quelles variables fonctionnent comme médiateurs dans la connexion entre le type d'intégration et l'intégration sociale. Un échantillon de commodité de 279 personnes adultes âgées de 65 et plus, issues de milieux urbains et ruraux, a participé à l'étude. En utilisant la méthode de bootstrap (modération), nous avons testé quelles variables modèrent les relations entre le type d'implantation et l'intégration sociale. Les résultats démontrent que les personnes âgées qui ont résidé en milieu rural étaient plus socialement intégrées à leur environnement de vie en comparaison à leurs homologues citadins. L'analyse de modération a révélé que l' effet du type d'implantation sur l'intégration sociale était significatif quand il n'y avait pas de problème avec la mobilité extérieure, mais pas quand la mobilité extérieure posait problème, et ce dans les deux zones —rurale et urbaine. L'intégration sociale des personnes âgées dans leur environnement de vie est grandement reliée à des facteurs de vie et d'appartenance: un sentiment d'appartenance aux établissements humains, une familiarité envers les espaces physiques et les caractéristiques des espaces (urbains par rapport à rural, pourcentage de personnes âgées, quantité d'espaces verts).

Full Text:

PDF


The Journal of Rural and Community Development is supported by SSHRC.

SSHRC Logo